Skip to content Skip to footer
Tribune

Pour la création d’une Capitale européenne de la mer

Que serions-nous sans la mer ?

Source de vie, d’échanges, de travail, de loisirs, elle sollicite tous les imaginaires et nourrit tous les défis. Menacée par les pollutions et les déchets plastiques, surexploitée, meurtrie par les drames humains des migrations, elle réclame protection et mobilisation.

Jusqu’au plus profond des abysses, la mer raconte notre histoire et porte notre avenir. Bien commun de l’humanité, lien culturel indispensable, langage universel, elle est la matrice de nos civilisations. C’est par ce constat que nous, acteurs du territoire de Marseille Provence, nous nous engageons pour la création d’une année Capitale européenne de la Mer en 2024. Sur le modèle des Capitales vertes, de la culture ou de l’innovation labellisées par l’Union européenne, nous portons l’ambition de valoriser la richesse des villes portuaires d’Europe par la création d’une Biennale itinérante. Une ambition à inscrire à l’ordre du jour de la présidence française du Conseil de l’Union Européenne au premier semestre 2022.

Nous imaginons cette Capitale européenne de la mer comme un levier pour impliquer les citoyens dans les projets écologiques, sociaux, culturels, d’envergure locale et internationale. Nous voulons faciliter le partage des bonnes pratiques, savoir-faire et compétences, en proposant notamment d’harmoniser certaines approches et règles environnementales. A l’échelle territoriale, la Capitale européenne de la mer doit fédérer l’ensemble des parties prenantes autour de la mer comme ressource urbaine pour favoriser les coopérations entre acteurs, identifier les comportements vertueux, susciter des événements, structurer des formations… A l’international, les objectifs communs visent le partage, le progrès, la collaboration, dans une perspective pérenne et durable, au sein d’une Union européenne où 21 pays sur 27 bénéficient d’une ouverture directe sur la mer.

En 2024, le monde aura les yeux braqués sur la rade de la cité phocéenne où se dérouleront les épreuves olympiques et paralympiques de voile. Les Grecs ont fondé Marseille, ils ont initié les Jeux Olympiques de l’antiquité rénovés par un Français. Un clin d’oeil de l’histoire. 2600 ans plus tard, perpétuons cet esprit d’aventure, ce goût de l’initiative, cette volonté de marier les peuples et les énergies, à l’image de Gyptis et Protis. Marseille et la Provence disposent de nombreux atouts spécifiques pour être le berceau d’une Capitale européenne de la mer en 2024. Nous voulons être à la fois pionniers et pilotes d’une démarche responsable qui sera ensuite transmise à d’autres villes portuaires européennes.

Pour coconstruire ce projet, nous bénéficions d’immenses ressources humaines. Chercheurs, formateurs, figures emblématiques de l’industrie, du sport et de la culture, défenseurs du patrimoine historique et de l’environnement, citoyens investis dans une multitude de projets innovants, ambitieux et durables, tous sont appelés à accompagner et à amplifier le mouvement. Un élan collectif à la mesure d’un défi olympique qui ne doit pas constituer une fin en soi.

Carte Euro-Méditerranée

Signer la tribune pour la création d’une Capitale européenne de la mer

Que serions-nous sans la mer ?

Source de vie, d’échanges, de travail, de loisirs, elle sollicite tous les imaginaires et nourrit tous les défis. Menacée par les pollutions et les déchets plastiques, surexploitée, meurtrie par les drames humains des migrations, elle réclame protection et mobilisation.

Jusqu’au plus profond des abysses, la mer raconte notre histoire et porte notre avenir. Bien commun de l’humanité, lien culturel indispensable, langage universel, elle est la matrice de nos civilisations. C’est par ce constat que nous, acteurs du territoire de Marseille Provence, nous nous engageons pour la création d’une année Capitale européenne de la Mer en 2024. Sur le modèle des Capitales vertes, de la culture ou de l’innovation labellisées par l’Union européenne, nous portons l’ambition de valoriser la richesse des villes portuaires d’Europe par la création d’une Biennale itinérante. Une ambition à inscrire à l’ordre du jour de la présidence française du Conseil de l’Union Européenne au premier semestre 2022.

Nous imaginons cette Capitale européenne de la mer comme un levier pour impliquer les citoyens dans les projets écologiques, sociaux, culturels, d’envergure locale et internationale. Nous voulons faciliter le partage des bonnes pratiques, savoir-faire et compétences, en proposant notamment d’harmoniser certaines approches et règles environnementales. A l’échelle territoriale, la Capitale européenne de la mer doit fédérer l’ensemble des parties prenantes autour de la mer comme ressource urbaine pour favoriser les coopérations entre acteurs, identifier les comportements vertueux, susciter des événements, structurer des formations… A l’international, les objectifs communs visent le partage, le progrès, la collaboration, dans une perspective pérenne et durable, au sein d’une Union européenne où 21 pays sur 27 bénéficient d’une ouverture directe sur la mer.

En 2024, le monde aura les yeux braqués sur la rade de la cité phocéenne où se dérouleront les épreuves olympiques et paralympiques de voile. Les Grecs ont fondé Marseille, ils ont initié les Jeux Olympiques de l’antiquité rénovés par un Français. Un clin d’oeil de l’histoire. 2600 ans plus tard, perpétuons cet esprit d’aventure, ce goût de l’initiative, cette volonté de marier les peuples et les énergies, à l’image de Gyptis et Protis. Marseille et la Provence disposent de nombreux atouts spécifiques pour être le berceau d’une Capitale européenne de la mer en 2024. Nous voulons être à la fois pionniers et pilotes d’une démarche responsable qui sera ensuite transmise à d’autres villes portuaires européennes.

Pour coconstruire ce projet, nous bénéficions d’immenses ressources humaines. Chercheurs, formateurs, figures emblématiques de l’industrie, du sport et de la culture, défenseurs du patrimoine historique et de l’environnement, citoyens investis dans une multitude de projets innovants, ambitieux et durables, tous sont appelés à accompagner et à amplifier le mouvement. Un élan collectif à la mesure d’un défi olympique qui ne doit pas constituer une fin en soi.

%%votre signature%%

247 signatures

Diffuser cette campagne autour de vous :

   

Les 40 premiers signataires, par ordre alphabétique :

Simon Bernard Cofondateur et Directeur général de Plastic Odyssey
Johann Berthault Proviseur du Lycée des Calanques ; auditeur du cycle des hautes études européennes à l’Ena
Morgan Bourc’his Triple champion du monde de plongée en apnée
Christophe Caille Président d’Entrepreneurs pour la planète
Alex Caizergues Champion du monde de vitesse en kitesurf et Président Directeur général de Syroco
Jean-Luc Chauvin Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Aix-Marseille-Provence
Laurent Choukroun Cofondateur et Directeur Général de Synergie Family, Cofondateur de L’Épopée
Bertrand Collette Président de l’association « Reconstruire le grand houari Ville de Marseille »
Jean-Bernard Constant Président du Pôle France de voile
Alain Coulomb Président de l’association ‘’Les Amis du Marégraphe’’
Richard Curnier Directeur Régional Paca de la Banque des Territoires
Boris Cyrulnik Neuropsychiatre, Professeur Université de Mons (Belgique), Directeur d’Enseignement Université Toulon-Sud
Laurent Debas Cofondateur et Directeur Général de Planète Mer
Maxime Ducoulombier Cofondateur de Synchronicity
Faf Larage Rappeur marseillais
Cyprien Fonvielle Président de Neede Méditerranée
Lionel Franc Recordman du monde de plongeon de haut vol
Vice-amiral (2S) Charles-Henri Garié Directeur du campus des métiers et qualifications ‘’économie de la mer’’ à Toulon
Tarik Ghezali Fondateur de la ‘’La Fabrique du Nous’’
Jérôme Gonzalez Cofondateur du Lica – Laboratoire d’Intelligence Collective et Artificielle
Sarah Hatimi Responsable de la coordination Méditerranée de Surfrider Foundation Europe
Antony Lacanaud Fondateur du Musée subaquatique de Marseille
Michel Lamberti Président de la Fédération des sociétés nautiques des Bouches-du-Rhône
Paul Leccia Président du Cercle des Nageurs de Marseille
Hervé Liberman Président du Comité Régional Olympique et Sportif Paca
Geneviève Maillet Ancien bâtonnier, membre de la conférence nationale des bâtonniers
Aurélie Masset Artiste, directrice de l’Atelier Méta 2
Alexandra Oppenheim-Delauze Présidente Directrice Générale de la Comex
Papet J. Chanteur marseillais
Déborah Pardo Scientifique, Cofondatrice et Directrice d’Earthship Sisters
Isabelle Poitou Fondatrice et Directrice de l’association MerTerre
Cécile Poujol Navigatrice, Fondatrice de l’association Fifrelin à La Ciotat
Contre-amiral (2S) Georges Prud’homme Président de l’Association des amis du Petit Langoustier -Fort en Mer à Porquerolles
Didier Réault Président du Parc National des Calanques
Patricia Ricard Présidente de l’Institut Océanographique Paul Ricard
Rudy Ricciotti Grand Prix national d’architecture
Richard Sempéré Directeur de l’Institut Méditerranéen d’Océanologie ; Fondateur et Directeur de l’Institut des Sciences de l’Océan
Jean-François Suhas Président du Club de la Croisière Marseille-Provence
Claude-Emmanuel Triomphe Président de l’association Citizens Campus
Raymond Vidil Président de la compagnie maritime Marfret
Dernières Signatures
247 François Jacquel Marseille France Journaliste Nov 18, 2021
246 Michel Rondet Fuveau France Retraité Nov 03, 2021
245 DOMINIQUE LENA Marseille France EVENEMENTIEL Oct 27, 2021
244 pascale cottard MARSEILLE France aeronautique Oct 22, 2021
243 Niels Huet Marseille France apnée Oct 13, 2021
242 Francois Huet Carcès France Tourisme durable Oct 05, 2021
241 Martine Bresson Marseille France ARchitecte Sep 26, 2021
240 Emmanuel Noutary Marseille France Délégué Général d'anima Investment network Sep 24, 2021
239 Laurent Lopez Marseille France Éducateur sportif Sep 16, 2021
238 Eric dupont marseille France Président de EKKOPOL Sep 14, 2021
Rester connecté

Recevez notre bouteille à la mer !

En vous inscrivant à notre lettre d’information,
vous ne manquerez aucun chapitre de l’odyssée de Marseille capitale de la mer.