Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Plus ou moins 60% des petits marseillais ne savent pas nager à leur entrée en 6ème. En attendant de déployer enfin un 1er bassin de nage en mer pour pallier notamment le manque de piscine, Marseille capitale de la mer initie dès l’été 2021 « Un pas vers la mer ».

L’objectif du projet est de permettre un premier pas vers la mer aux jeunes marseillais qui en sont le plus éloignés, culturellement et géographiquement, en les initiant à la natation et en les ouvrant à des activités liées à la mer.

la noyade est la première cause de mortalité par accident domestique chez les moins de 25 ans. Droit commun, l’apprentissage de la nage accuse à Marseille un retard lié au déficit d’infrastructures. En effet, la ville compte 14 piscines municipales, soit en moyenne 4 m2 de bassin pour 1.000 habitants.  En conséquence, les écoliers de la ville bénéficient d’un seul cycle de natation au lieu des trois prévus par l’éducation nationale.

Dans l’impossibilité de bénéficier d’un espace de plage dédié, Marseille capitale de la mer a sollicité le très célèbre Cercle des Nageurs de Marseille pour accompagner ses publics. Le bassin olympique a ainsi permis d’accueillir durant les étés 2021 et 2022, 300 jeunes issus des quartiers prioritaires de la ville.

Générosité des sociétaires prêts à « tenir la main » des enfants aquaphobes, professionnalisme des maîtres-nageurs mis à disposition par le CNM, aura du site, le partenariat ainsi mis en place est une absolue réussite… Qui ne s’arrête pas à la fin du mois d’août puisque depuis quelques semaines, MCM propose à son écosystème d’accéder aux matches de waterpolo de la champion ’s ligue qui se disputent dans son mythique bassin.

Cours de natation les 5 matins de la semaine, pour chaque enfant.

Et les après-midi, accès au Grand Port Maritime de Marseille pour découvrir les métiers (là le lamanage), balades dessinées avec l’artiste Sébastien Mariat, accès virtuel à l’écosystème marin grâce au Hublot (dispositif de la Mairie de Marseille), promenade en mer avec l’association Boud’mer et enfin l’incontournable visite de la réplique de la Grotte Cosquer…

En 2022 c’est l’IFAC qui s’est occupé de recruter et d’encadrer les enfants dans leurs activités. C’est dans le cadre d’un partenariat plus étroit avec l’association que sera reconduit ce projet en 2023.

Poster un commentaire