Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

« L’eau est souple parce qu’elle est incompressible. Elle glisse sous l’effort. Chargée d’un côté, elle s’échappe de l’autre. C’est ainsi que se fait l’onde. La vague est sa liberté » écrivait Victor Hugo dans Les travailleurs de la mer.

À travers Marseille capitale de la mer, nous suivons un cap, celui de lier tous les habitants de la ville à la Méditerranée à travers la culture, le sport, l’éducation, la gastronomie, l’économie, l’environnement…

Pour réaliser ce projet, nous laissons émerger nos idées et construisons, planche par planche, un navire dont nous ambitionnons qu’il soit celui de votre espérance : Faire de la Mer Méditerranée un espace commun.

Marseille capitale de la mer, c’est le prisme par lequel veut s’exprimer cette culture commune autour de la Méditerranée. Le projet doit permettre à tous ses acteurs de communiquer, de se rencontrer, d’échanger et d’inventer demain.

Nous avons un but clair : faire aboutir trois premiers projets et organiser, dès octobre, un événement polymorphe liant toutes les initiatives positives autour de la mer pour mieux-vivre ensemble.

  •  Les bassins de nage constitueront le cap social incontournable de Marseille capitale de la mer. La possibilité sera prioritairement donnée aux jeunes Marseillais d’apprendre à nager dans des bassins de mer encadrés et de passer leurs certifications. Nous en profiterons pour les sensibiliser à la fragilité de l’écosystème.
  •  L’académie des métiers de la mer, c’est le cap des savoirs. Valoriser des gestes traditionnels et garantir leur transmission, disposer des technologies les plus récentes, connecter apprentis, techniciens, artisans et scientifiques. Cette académie part du principe que la diversité des regards, des connaissances et des préoccupations est source d’innovation et de développement permanent. Implantée dans un chantier naval et liée au bassin d’emploi, elle vise l’excellence et un rayonnement international.
  •  L’Aquathon, cap sur l’innovation au cours d’un marathon de 24h00, ou comment proposer à de jeunes acteurs du territoire d’imaginer un meilleur accès aux sports nautiques et leur développement.
  •  Le festival, le cap culturel sera un rendez-vous de musique, de danse, de contes et d’échanges artistiques venant de toute la Méditerranée. Parce que l’inclusion passe par la culture, par la fête et que l’expression doit rester libre de frontières.

Cap sur l’écologie avec le nettoyage du Vieux Port, parce que se respecter soi-même c’est respecter son cadre de vie

Cap sur le sport avec des démonstrations ludiques de sports nautiques

Et enfin, le cap des rencontres économiques sera un forum d’échanges, de réflexions en intelligence collective et d’éducation populaire dans l’objectif d’imaginer la feuille de route qui valorise la mer à Marseille. Toutes les initiatives positives liant l’environnement à l’économie sociale et solidaires ou à l’économie traditionnelle auront la parole, dans ce qui sera le village des initiatives de tou.t.es.

Ces caps sont ceux de Marseille capitale de la mer, mais nous l’espérons, les projets se multiplieront, parce qu’il y a de la place pour tout le monde. La mer appartient à toutes et tous et mérite d’être valorisée. Nous appelons à signer un manifeste pour poser un cadre de valeur et que ces idées prennent vie, pour que ce projet soit le plus collaboratif et le plus inclusif possible.

Soyons cette vague de liberté dont parle Hugo, laissons là grandir en eau claire. Au gré des initiatives de voguer en liberté, de grandir et de s’épanouir.

D’ici octobre, plusieurs événements auront lieu, pour ne pas en manquer une goutte, signez le manifeste, adhérez à l’association, rejoignez-nous au bord de l’eau pour que notre embarcation puisse contenir la ville toute entière, pour commencer.

Si Marseille est notre ville, la Méditerranée est notre culture commune.

Laisser un commentaire