Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Marseille capitale de la mer a pris le départ du Vendée globe ce 8 novembre 2020 sur la plateforme Virtual Regatta, un simulateur de courses nautiques où l’on navigue en temps et conditions réels avec les coureurs officiels, mais aussi des milliers de navigateurs virtuels.

Depuis son lancement en 2006, Virtual Regatta a permis à des marins de salon de prendre la mer «sans se mouiller», pour les grandes régates prestigieuses comme la Route du rhum, la Transat Jacques Vabre, la Solitaire du Figaro et bien-sûr le Vendée Globe dont la première édition virtuelle a eu lieu en 2008. L’intérêt particulier qu’offre Virtual Regatta est de faire le voyage en même temps que les marins véritablement engagés dans les courses.

Aujourd’hui, ce sont plus de 700.000 passionnés qui ont relevé le défi du Vendée globe pour se mesurer aux navigateurs en solitaire embarqués pour un périple de trois mois autour du monde qui commence par une descente de l’Atlantique à la faveur des alizés pour plonger vers les mers australes. C’est ensuite le passage du Cap de Bonne Espérance et la traversée de l’océan indien, le passage du Cap Leeuwin pour déboucher sur le vaste Pacifique et rejoindre enfin le fameux Cap Horn et, finalement remonter l’Atlantique et sabler le champagne aux sables d’Olonne. Le périple ceinture ainsi tout l’Antarctique, le long de cette bande d’océan austral située entre les 40ème et 50ème parallèles, que les marins ont coutume d’appeler les Quarantièmes rugissants.

Carte du parcours du Vendée Globe

En cette période où le monde se confine, nous n’avons pas résisté à l’appel du grand large pour porter l’étendard de la cité phocéenne à travers cette course mythique. C’est aussi l’occasion de nous retrouver pour tisser des liens avec tous les passionnés de la mer qui se sont lancés dans l’aventure. Et parmi ceux-là on croise également de véritables marins, habitués des courses au large qui choisissent de naviguer pour l’occasion, depuis le confort douillet de leur foyer, à l’instar de Armel Le Cléac’h, vainqueur de la précédente édition, Loick Peyron que l’on croise souvent dans les régates virtuelles ou encore Vincent Riou…

Après avoir profité de l’impulsion de la tempête Theta, l’Imoca «Marseille capitale de la mer» vient de franchir le tropique du Cancer, calé sur le 30° de longitude ouest et file vers le corridor entre Recife et Fernando de Noronha au Brésil pour rattraper l’horloge antihoraire des alizés dans l’hémisphère sud.

Capture écran de la nuit du 11 novembre 2020 au passage du Thalweg


Capture écran du 13 novembre 2020 au cœur de la tempête Theta


Capture écran du 15 novembre 2020 au passage du tropique du Cancer sur 30° de Longitude ouest

Amoureux de Marseille et de la mer, vous pouvez nous rejoindre dans cette aventure en intégrant l’équipe TEAM MCM sur Virtual Regatta et naviguer avec nous et faire battre le cœur de Marseille autour du monde. En mettant les voiles après le départ officiel, vous serez projetés au milieu de la flotte des compétiteurs, ce qui donne à chacun sa chance de vivre l’expérience en temps réél.

Connectez-vous à nos réseaux pour suivre cet événement. Bon vent à tous !

Laisser un commentaire